Vous vous démotivez et vous n’arrivez pas à aller à la salle à cause de votre travail ou de vos études ? Fini de jouer ! Je vous partage quelques techniques pour cumuler la musculation et un travail à temps plein.

 

Le choix des priorités

Cette étape est la première et la plus essentielle : vous devez choisir vos priorités. Si vous partez du principe que vous irez à la salle quand vous aurez le temps, vous n’irez jamais. Définissez vos priorités. La priorité numéro 1, c’est le travail ou les études. Ensuite, vous pouvez placer la salle de sport. Imaginez que vous travailler comme moi à temps plein, vous allez faire une moyenne de 35h par semaine. Essayez de trouver du temps pour qu’en dehors de ces périodes de travail, vous puissiez aller au sport.

J’ai la chance d’avoir un travail qui se découle sur 6 ou 7 jours par semaine, avec des repos en plein milieu de la semaine. Cela me permet de dégager du temps assez “facilement”. De plus, mon amplitude horaire étant assez élevée (en moyenne 12 heures), je peux être libre en milieu d’après-midi ou dans la matinée. Cela me permet facilement de cumuler travail à temps plein et  musculation. En faisant comme cela, j’arrive à caler trois séances de musculation d’une heure trente chacune par semaine.

Tout dépend évidemment de vos objectifs mais pour entretenir son corps, cela peut être suffisant.

boxe

boxe

La fatigue

J’entends souvent dire : “quand je rentre du travail je suis fatigué, je ne peux donc pas aller à la salle de sport”. Désolé de vous le dire : c’est une excuse bidon. Pourquoi ? Simplement parce que oui on est tous fatigués après une journée de travail, pourtant certains réussissent à le faire. Pourquoi pas vous ? Si vous ne vous sentez pas capable d’y aller le soir, essayez d’y aller le matin avant le boulot. La plupart des salles ouvrent à 6h, il y a une raison à cela 🙂 . La principale difficulté est de trouver le moment dans la journée où vous vous sentez le mieux pour aller faire du sport. Certains préféreront le matin, d’autres le midi, ou encore le soir… Tout dépend de chacun.

Dans tous les cas, la fatigue liée au travail n’est plus une excuse : on fonce même lorsque l’on travaille à temps plein !

 

La motivation

La motivation se perd et se regagne assez facilement surtout lorsque l’on travaille à temps plein. Regardez lorsque vous vous êtes inscrit dans une salle : vous auriez pu soulever des montagnes pour réussir. Après cette période assez courte, elle redescend à son rythme de croisière. L’objectif ici est donc de se redonner de la motivation pour continuer sur le long terme. Il existe plusieurs techniques pour cela :

  • évaluez votre progrès : n’ayez pas peur de vous regardez dans le miroir, de vous peser, d’évaluer votre travail. Le salle de sport est remplie de personnes avec des objectifs bien différents : perdre du poids, prendre du poids, se muscler, sécher, améliorer son cardio etc. Pourtant, tout le monde est réuni ici ;
  • changer votre programme : pour qu’un programme soit efficace, je recommande de la changer une fois par mois environ, ou un peu plus. Même si vous ne changez pas tout, essayez des variantes. Si vous voulez travailler le dos, essayez de faire des tractions, ou des machines prévues à cet effet. Le but étant de toujours travailler ce que vous voulez mais de manière différente. Peut-être que cela fonctionnera moins bien, peut-être mieux. Il faut essayer un petit peu tout pour se faire une idée. En changeant régulièrement de programme, vous n’aurez pas l’impression d’entrer dans une routine infernale ;
  • trouvez-vous un collègue : aller à la salle seule, c’est assez compliqué pour rester motivé. Essayez donc de trouver une personne qui vous suit dans votre envie de faire du sport en salle. Peut-être un de vos collègues de travail ? Peu importe que vous ayez les mêmes objectifs, le simple fait d’y aller ensemble vous aidera à garder focus vos objectifs. Le mieux reste évidemment de faire des exercices ensemble, de se motiver, de se challenger. Cela peut paraitre bête mais les personnes qui restent motivées sur le long terme ont fait des liens amicaux avec d’autres personnes de la salle ;
  • suivez vos modèles : trouvez une personne à qui vous souhaitez ressembler et suivez là sur les réseaux sociaux. On se moque souvent des youtubeurs fitness et autres. En attendant, des milliers de personnes les suivent et certains d’entre-eux ont commencé la musculation grâce à eux. Si ça peut vous aider à vous lancer dans le sport, à reprendre votre vie en main, pourquoi pas 😉 ;
  • passez du temps à vous renseigner sur la musculation : en général, la musculation n’est pas qu’un sport. On est beaucoup à se renseigner sur internet, à lire des revus etc. Cela permet d’entretenir la “flamme” qui nous anime. C’est un sport tellement complet, tellement varié que vous avez des centaines de choses à apprendre. Passionnant non ? Personnellement, j’ai suivi au tout début un programme en full-body  pendant les 2 ou 3 premiers mois après avoir trouvé ce programme sur internet et après l’avoir essayé. J’avais donc fait la démarche de me renseigner, en fonction de mes objectifs. Quand je suis passé dans un programme split (3 séances par semaine), pareil, je me suis renseigné sur quoi travailler, quand, comment. En matière d’alimentation, c’est pareil. Que faut-il manger après l’entrainement ? Avant ? Pendant ? Toutes ces questions trouveront réponse en lisant mon blog évidemment, mais aussi en faisant la démarche de rechercher…
determination

determination

 

Que vous travaillez 35h par semaine ou non, avec des horaires décalés ou non, vous pouvez aller à la salle de sport. Il suffit simplement de s’en donner les moyens et de rester motivé. N’oubliez pas que vous ne regretterez jamais d’avoir investi du temps et de l’argent dans votre santé. Par contre, vous regretterez de rester à la maison et de ne pas vous entretenir. Donc plus d’excuse, même lorsque l’on travaille à temps plein !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :