Avant de parler musculation, je pense qu’il est utile à tous les sportifs et bien comprendre le fonctionnement des muscles. Dans cet article, nous aborderons 7 trucs et astuces que vous ignorez (sûrement) sur nos muscles.

Le but de cet article n’est pas tellement de vous faire un cours sur le fonctionnement des muscles. Il faut plutôt l’appréhender comme quelques notions utiles pour les sportifs. Cela fonctionne évidemment pareil chez les personnes non sportives.

#1 Un muscle, qu’est-ce que c’est ?

Les muscles de notre corps représentent environ 35% de notre poids. Ils sont composés comme suit :

  • 80% d’eau ;
  • 17% de protéine ;
  • 1% de lipide, glycogène et sels minéraux ;

La première chose que vous devez retenir ici, c’est l’importance de l’eau et des protéines. Boire est donc absolument indispensable avant, pendant et après vos entrainements. En effet, le principe de la musculation est de fissurer le muscle pour qu’il se reconstruise en prenant du volume et de la force (j’y reviendrais). Si vous devez construire un muscle, il faut lui apporter l’eau nécessaire. N’hésitez donc pas à boire de l’eau, en grande quantité (2L en moyenne par jour).

Comme une voiture, un muscle a besoin d'”essence” pour fonctionner. Là où cela diffère d’une voiture, c’est que nos muscles ont besoin de deux types de carburant différent :

  • l’oxygène ;
  • l’ATP (Adénosine TriPhosphate).

L’oxygène, il n’est sans doute pas nécessaire que je m’y attarde. Lorsque vous respirez (inspiration, expiration), vous donnez à votre corps de l’oxygène (et d’autres gazs) et vous évacuez de Dioxyde de carbone (CO2 pour les intimes). Cet oxygène passe de vos poumons aux muscles notamment, en utilisant le système sanguin.

L’Adénosine TriPhosphate (ATP pour les intimes) n’a de compliqué que son nom. En effet, lorsque vous mangez des glucides (du sucre concrètement), votre corps va transformer ces aliments pour en produire de l’ATP. C’est dans ce cadre-là que l’on comprend l’importance des aliments comme les pâtes, le riz etc. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’ATP, voici le lien Wikipédia.

musculation sport

 Sportif musculation

#2 Que se passe-t-il durant l’effort au niveau de nos muscles ?

Le muscle est composé de fibres musculaires. Il s’agit de myofibrilles. Dans ces myofibrilles, on retrouve deux protéines : l’actine et la myosine. Lors d’un effort important, le muscle va se stresser. Durant cette période de stress, les fibres musculaires vont se fissurer pour essayer de compenser l’effort. D’ailleurs, si vous continuez après ce moment-là, on arrive à ce que l’on appelle les déchirures musculaires (nettement moins marrant reconnaissons-le). Vous sortez donc de votre entrainement avec parfois des fibres musculaires déchirées. Ok, et ensuite ?

terrain de tennis

Au cours de votre récupération (laps de temps sans effort physique), votre muscle va se réparer. Mais plutôt que de se réparer pour revenir dans son état avant votre effort, il ne va pas oublier ce que vous lui avez fait subir. Il va donc se réparer en créant davantage de liaisons entre les fibres musculaires et c’est qui va le faire grossir. Il pourra résister plus “facilement” au stress de vos prochains entrainements.

Si vous avez bien suivi mon raisonnement, vous comprenez que votre prise de masse musculaire, ne se fait ni à la salle de sport, ni sur le stade, ni lors de vos entrainements. Elle se fait lorsque vous mettez votre corps au repos, 24 à 48 heures en fonction de l’effort fourni. Concrètement, l’entrainement ne vous sert qu’à déchirer les fibres musculaires pour en reconstruire d’autres, plus solides et plus nombreuses.

#3 La douleur pendant et après l’effort, est-ce normal ?

Parfaitement. Enfin tout dépend jusqu’à quel point vous souffrez. Pendant l’effort, votre muscle va utiliser le glycogène disponible pour soulever vos poids. En l’absence d’oxygène (on parle d’anaérobie), cette utilisation du glycogène va produire ce que l’on appelle l’acide lactique. Cet acide va s’accumuler dans le muscle ou plutôt dans ses tissus.

echangesmuscle

Echange entre oxygène et dioxyde de carbone

Pourquoi on parle d’anaérobie ? On continue de respirer durant l’effort non ? Vous avez totalement raison. Toutefois, en contractant votre muscle, la circulation sanguine vers ce dernier se verra limitée. Et comme l’oxygène atteint les muscles par le sang, vous comprenez que cela va poser problème. Sans oxygène, le muscle va continuer d’utiliser son carburant, notamment le sucre disponible. En faisant cela, de l’acide lactique se créer.

Que faire lorsque l’acide lactique est présent ? Ce n’est pas grave en soi, toutefois il faut l’éliminer. Pour se faire, la première chose est de rétablir une bonne irrigation des muscles en sang. Il faut donc relâcher l’effort pour que le sang, avec son oxygène, nourrissent à nouveau les muscles. L’acide présent, au contact de l’oxygène va se transformer en CO2 et en eau. Bien foutu non ?

Pour en revenir à la douleur, nous avons vu qu’il faut parfois relâcher l’effort pour permettre au sang d’irriguer les muscles en oxygène. De manière générale, la tolérance à la douleur dépend de chacun. Toutefois, de ce que j’ai pu apprendre jusqu’à maintenant, cela ne sert à rien de forcer sans s’arrêter pendant plusieurs minutes d’affilées. Vous risquez simplement de vous déchirer un muscle et je suppose que ce n’est pas le but recherché. Faites donc simplement vos séries et vos répétitions en vous laissant un temps de pause entre chaque série. Cela permettra de nourrir vos muscles en oxygène et ainsi éviter l’apparition de l’acide lactique. Vous irez plus loin ainsi tout en souffrant moins, pourquoi s’en priver ?

Vous avez donc compris la base du fonctionnement des muscles. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire juste en dessous et je me ferai un plaisir de vous répondre directement ;).

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

4 commentaires

Programme full-body pour les débutants - Débuter En Musculation · 29 juin 2018 à 10 h 12 min

[…] se faire sur 3 jours : lundi, mercredi, vendredi. Cela laisse un jour de repos à chaque fois (moment essentiel pour la reconstruction des muscles) et deux jours le week-end pour reposer le corps complètement. Vous pouvez évidemment faire […]

Les bases de la nutrition chez les sportifs - Débuter En Musculation · 2 juillet 2018 à 11 h 00 min

[…] cette méthode. Ne pas oublier l’eau également, comme j’en parle dans cet article : fonctionnement de nos muscles. C’est important dans la vie de tous les jours, encore plus lorsque vous faites du sport. Ne […]

Comment courir ses premiers 10 km de course à pied ? - Débuter En Musculation · 9 juillet 2018 à 9 h 29 min

[…] C’est assez difficile de s’hydrater pendant la course. Vous avez divers équipements, comme des pailles notamment pour pouvoir le faire, mais de manière générale c’est pas très pratique. Je vous conseille de bien vous hydrater avant votre séance. Gardez également une bouteille d’eau à côté de vous si jamais vous souhaitez ralentir pour boire. Il n’y a pas de honte. Je vous rappelle l’utilité de l’hydration pour votre corps dans un précédent article que vous trouverez ici. […]

4 aliments miracles à manger après la séance de sport - Débuter En Musculation · 6 août 2018 à 17 h 35 min

[…] C’est mon pêché mignon. Le saumon est excellent pour la santé, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il contient une bonne quantité de protéines. Je vous rappelle l’utilité des protéines dans l’article où je parle du fonctionnement des muscles. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :